Le defi du
client

L’objectif de l’intervention était clair : tirer meilleur parti de l’espace de l’ancienne cantine, avec près de 450m², en réorganisant le concept de la cantine.

Les problèmes à résoudre étaient variés : climatisation, niveaux de réverbération élevés, sols extrêmement glissants, coûts d’électricité élevés, problèmes d’accessibilité, sécurité incendie, définition spatiale, fonctionnement de la salle 24h/24, etc…

Les travaux furent réalisés en portant une grande attention sur la préservation de la matrice d’origine de l’espace, en le dotant juste d’une plus grande dynamique, flexibilité fonctionnelle et d’un plus grand confort spatial.

Le faux-plafond existant fut démonté, afin de permettre l’installation des infrastructures du nouveau projet électrique et électromécanique. Le nouveau faux-plafond, en plaque de plâtre perforée avec velcro acoustique, a résolu les problèmes de réverbération énoncés dans le projet d’acoustique.

Les corniches rabaissées existantes, qui cachent les conduites de climatisation de l’étage supérieur, furent intégrées dans le dessin spatial de la salle, créant ainsi des zones plus intimistes dans « l’open-space ».

Le « vieux sol » en céramique fut défait, afin de pouvoir munir le centre de la salle de prises électriques. La surface fut ultérieurement recouverte de sol vinylique.

L’espace de liaison entre la salle rénovée et la zone de confection fut redessiné, afin de contrôler l’accès à la salle durant les horaires où celle-ci fonctionnera en tant que salle d’étude/de loisirs. Dans ce cas, nous avons procédé à la construction de deux murs entrecroisés, donnant lieu à quatre structures mobiles coulissantes, revêtues de liège aggloméré, pouvant être facilement mues par le staff, afin de pouvoir adapter l’organisation fonctionnelle des deux espaces, en fonction des besoins et de l’affluence d’élèves pendant les heures de repas.

L’organisation fonctionnelle de la salle est caractérisée par l’attention portée sur l’élaboration soignée et intentionnelle des différentes sous-zones créées, donnant lieu à plusieurs possibilités d’utilisation, et d’interaction des utilisateurs avec l’espace au long de la journée, dans les différentes tâches qu’ils pourront y exécuter, telles que : manger, étudier, faire des réunions informelles, partager, contempler des œuvres du musée ou même flirter. Ces espaces sont définis par le design et l’organisation du mobilier, et non par la création de barrières physiques, qui néanmoins existent.

Bien qu’en termes de configuration physique peu de choses aient changé, en termes d’utilisation, de règles, de limites et de design, beaucoup a changé. Ces changements sont presque imperceptibles, mais ils furent, sans le moindre doute, les prémisses de base pour l’obtention de cet espace « public » agréable. Nous espérons qu’il saura persuader ses utilisateurs d’interagir de la meilleure façon avec ces règles, qui induisent plutôt qu’elles n’imposent, rendant ainsi cette utilisation correcte naturelle.

Galerie
Du Projet

Le temoignage
du Cliente

Laissez un commentaire

Demandez-nous des maintenant
votre devis!